COMMUNIQUE DE PRESSE 16.01.12

Publié le par ccan

Collectif Citoyen pour les Alternatives au Nucléaire

 

Le Préfet doit maintenant refuser l’ouverture du site de Déchets radio actifs

 

Les prises de position opposées au centre national d’entreposage des déchets radio actifs sur la 12ème BSMAT de Neuvy-Pailloux se succèdent et les élus se manifestent officiellement.

En effet, aucun conseil municipal parmi les quatre communes devant règlementairement se prononcer sur ce projet n’a émis un avis positif. Bien au contraire trois conseils municipaux ont affirmé leur opposition ferme. Ceux de Neuvy-Pailloux, Sainte Fauste et Thizay se sont déclarés contre l’installation de ce type de centre sur leur territoire ou à proximité, celui de Montierchaume émettant un avis réservé.

Ainsi au plus près de la situation géographique concernée, les élus se sont prononcés, ils ont montré la voie à tous les autres Maires de l’Indre et aux parlementaires du département qui doivent maintenant apporter leur soutien à ce mouvement et agir auprès des autorités compétentes.

Leurs voix ainsi que celles des milliers de citoyens qui se sont déjà exprimés contre ce projet doit être entendue par les autorités en charge de ce dossier.

Mr le Préfet doit prendre en compte tous les éléments défavorables à ce projet, signalés très précisément dans les registres du dossier de l’enquête publique comme dans les motivations des conseils municipaux et refuser l’autorisation de construction d’un tel site.

Une manifestation se prépare activement et une réunion de préparation aura lieu cette semaine. La mobilisation se poursuit jusqu’au refus du Préfet et le retrait de ce projet néfaste au département et à ses habitants.

 

Pour le CCAN les Porte-Parole

Sarah Bourdin, Agnès Renauldon, Cédric Trolong, Dominique Viard

Publié dans COMMUNIQUES CCAN

Commenter cet article