ARTICLE NR DU 23.12.11

Publié le par ccan

Indre
vous le dites dans la nr

La lettre au Père Noël d'une riveraine de la Bsmat

23/12/2011 05:29

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Neuvy-Pailloux a inspiré une habitante de Montierchaume, riveraine de la 12 e Bsmat.

  
Le 21 décembre, à Neuvy-Pailloux, deux cents personnes étaient réunies pour protester contre le projet de stockage. - (Photo archives NR, Patrick Gaïda)

Ç a fait au moins deux ans que je n'y crois plus, au Père Noël !, lâche Josette, le personnage interprété par Marie-Anne Chazel dans la pièce de théâtre Le Père Noël est une ordure qui tourne en boucle sur les petits écrans en ces fêtes de fin d'année. Mais le Père Noël, il n'y a pas d'âge pour y croire. Christelle Germain, habitante de Montierchaume, espère secrètement qu'il exaucera sa requête. Car le projet qui se dessine à quelques encablures de son domicile fait nettement moins rire que la pièce du Splendid.
Riveraine de la 12 e Base de soutien du matériel (Bsmat) qui pourrait accueillir, à partir de septembre 2013, un centre de stockage de déchets nucléaires, elle s'insurge contre cet « abominable projet », dans une lettre au Père Noël. « Pour Noël, écrit-elle, je souhaiterais de tout coeur :
- Un compteur Geiger pour pouvoir contrôler ce qui se passe à 3 km de chez moi, à la 12 e Bsmat, car des déchets militaires contenant des radionucléides sont déjà entreposés de manière totalement anarchique ;
- Que l'enquête publique soit prolongée de deux mois pour pouvoir avertir correctement la population avoisinante du projet ;
- Qu'un nouveau commissaire enquêteur soit nommé, l'actuel étant ancien général de la gendarmerie et ancien diplômé du Collège interarmées de défense et qui, pour moi, manque totalement d'objectivité pour une demande déposée par... le ministère de la Défense ;
- Qu'une nouvelle étude d'impact soit réalisée, mais cette fois précise, exacte et sincère ;
- Que le chantage économique (maintien de l'activité sur le site) s'efface au profit du principe de précaution ;
- Que les élus locaux - maires, conseillers généraux, députés et sénateurs - donnent leur avis et se positionnent avec courage sur ce projet ;
- Que les Indriens ne soient pas aussi individualistes dans une telle situation et se mobilisent ;
- Que le seul avenir de l'Indre ne soit pas celui d'une poubelle de déchets nucléaires. »

'' Faites que la magie de Noël efface de mon esprit ce satanique projet ''

« Je ne souhaite pas, poursuit-elle, que mes enfants ainsi que tous les enfants des communes avoisinantes respirent et mangent, pendant les vingt-cinq années à venir, des radionucléides et subissent ainsi leucémies, stérilité ou malformations. Père Noël, faites que la magie de Noël efface de mon esprit, pendant quelques instants, ce satanique projet. »

 

 

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr



Publié dans DANS LES MEDIAS

Commenter cet article